Gilles Paradis alias Monsieur Compost
 

Qui suis-je?

Depuis mon adolescence, j’ai toujours suivi une longue formation à l’université de la vie, en compostage domestique, en horticulture, ainsi que le lombricompostage, j’adore m’impliquer dans tout ce qui à trait à l’environnement, par exemple : les oiseaux, les papillons, les jardins d’eau ainsi que la faune et la flore qui ont toujours été d’une haute importance dans ma vie. Ma formation dure encore après 50 ans, et depuis un certain nombre d’années j’aime énormément partager mes expériences avec ceux qui m’entourent, sans négliger notre jeunesse. Les écoles primaires prennent de plus en plus de place à mes yeux, les jeunes représentent ceux qui demain feront en sorte que la planète se portera mieux. Entre 2007 et aujourd'hui j'ai rencontré au-delà de 5000 élèves dans les écoles primaires à travers le Québec de Havre St-Pierre à Mont-Laurier pour leurs inculquer mes valeurs concernant le compostage, les oiseaux, les papillons et tout ce qui à trait à l'environnement. Ma grande passion m’oblige à partager mes connaissances avec générosité, dans la plus grande simplicité.

Après la famille et les amis, notre milieu naturel, la faune et la flore ont pris beaucoup de place, cet engouement pour l’horticulture apporte à ceux qui le mettent en pratique une satisfaction qui se reflète directement sur notre santé, notre épanouissement personnel, et notre joie de vivre.

Depuis toujours, je suis un grand passionné de la nature et un fervent protecteur de l’environnement. Je suis septuagénaire, père de deux filles qui nous ont heureusement donné cinq belles petites filles, et ces petites filles nous ont donné trois arrières petites filles et deux arrières petits garçons. Étant un grand passionné de l’horticulture, j’ai inculqué cet amour à mes filles et je suis convaincu à l’avance que je ferai de même pour mes petites filles et leurs cinq enfants. Quand je vais chez mes enfants, après les avoir salués, la coutume veut que l’on aille voir les aménagements de leurs jardins et la conversation est engagée. Pour notre petite famille, c’est normal que ça se passe ainsi, je pense leur avoir transmis mes valeurs.

Pour ces raisons, les expériences accumulées et que j’ai mises en pratique pendant les 45 dernières années, aujourd’hui je les partage dans les Sociétés d’horticulture, les comités d’embellissements, les Foires horticoles, les municipalités, les MRC, les Régies régionales des matières résiduelles, Compo-Haut-Richelieu, Nova Envirocom, les écoles, etc.

A retenir : Les personnes que j'aime à entendre, sont celles qui ont beaucoup à dire, mais qui ont encore peu dit.

Mise à jour: 09-10-2018